Alimentation du chat adulte

L'ALIMENTATION DU CHAT ADULTE

 Le chat est un carnivore mais cela ne signifie pas qu'il doive manger uniquement du poisson ou de la viande. Il a besoin d'un régime alimentaire complet et équilibré pour être en bonne santé. Le chat est un animal "délicat" particulièrement sensible à l'odeur, a la consistance et au goût de l'aliment que vous lui proposez. Avant de manger, il va renifler son repas. Si l'odeur lui convient, il va le goûter. Et si le goût lui plaît, il va se restaurer. Si son repas lui déplaît, il va refuser d'y toucher et miauler pour réclamer autre chose. De plus, contrairement au chien, le chat se lasse assez vite s'il consomme toujours la même alimentation.

SES BESOINS ALIMENTAIRES

Une alimentation saine et équilibrée est le gage d'un bon développement et d'une bonne santé pour votre chat. Nous vous conseillons donc de choisir une nourriture de haute qualité, qui va couvrir tous les besoins nutritifs et énergétiques du chat.

BESOINS ÉNERGÉTIQUES

Ils varient, bien sûr, en fonction du mode de vie de votre animal. Un chat qui passe le plus clair de son temps dehors, hiver comme été, consommera davantage d'énergie qu'un matou qui ronronne toute la journée sur le sofa. Le mâle ou la femelle stérilisés auront des besoins énergétiques moins importants que des chats entiers.

PROTÉINES

Le chat est un vrai carnivore. ses besoins en protéine d'origine animale sont le double de ceux du chien. Deux acides aminés (qui entrent dans la constitution des protéines), la taurine et l'arginine, doivent se trouver présents en quantité suffisante dans l'alimentation de votre chat. En effet, l'arginine permet l'élimination de certains déchets toxiques produits par l'organisme (ammoniac) et une carence en taurine chez le chat provoque des troubles graves au niveau oculaire et cardiaque.

LIPIDES

Les graisses (lipides), sources d'énergie, doivent être présentes en quantité suffisante. l'acide linoléique ou l'acide arachidonique, par exemple, sont essentielles. Un contrôle des lipides est conseillé pour les chats castrés ou ayant tendance à l'embonpoint.

GLUCIDES

Les hydrates de carbone (sucres lents) ne sont pas néssaires au développement ou à la santé du chat. Ils sont par ailleurs souvent mal assimilés par l'organisme. D'ailleurs, le chat n'est pas un grand amateur de sucré...

VITAMINES ET MINÉRAUX

 L'apport en vitamines est important chez le chat, notamment les vitamines A, PP, D et B1. Les croquettes pour chats de haute qualité comprennent un apport particulier en minéraux, utile pour la prévention des calculs urinaires.

QUEL TYPE D'ALIMENTATION ?

ALIMENTATION MÉNAGÈRE

Ce type de nourriture, préparé avec des produits frais, est très difficile à équilibrer et nécessite l'apport de vitamines et de minéraux. Souvent, le chat se jette sur la viande et délaisse leslégumes. Cette préparation prend également du temps et se conserve mal.

ALIMENTATION INDUSTRIELLE

Ce type d'alimentation est généralement très équilibré et couvre tous les besoins nutritifs et énergétiques du chat. Privilégiez cependant le haut de gamme (premium), à base d'élements de plus grande qualité que l'alimentation standard. L'alimentation industrielle propose d'autre part une vaste gamme de variétés, s'adaptant ainsi à toutes les étapes de la vie du chat. Notez également que l'alimentation pour chien, de composition différente, ne convient pas au chat et risquerait de provoquer de graves carences en protéines et des problèmes urinaires. Bien sûr, si votre chat chaparde de temps dans l'assiette du chien, il n'y a pas lieu de vous inquiéter. - Les boites (Alimentation humide) Ces préparations contiennent 80% d'humidité contre 10% pour les croquettes. Leur volume est donc plus conséquent (250 Gr de pâtée = 70 Gr de croquettes). La teneur en est souvent plus grasse, moins digestive, et elles ont l'inconvénient de ne pas se conserver longtemps, surtout par temps chaud. - Les croquettes Elles se conservent mieux que les boites, ce qui permet de laisser la nourriture en "libre-service" à votre animal. Elles offrent également l'avantage de forcer le chat à mâcher, provoquant une action de massage et de nettoyage de la gencive et des dents. D'où prévention de l'apparition du tartre et ...Meilleure haleine de votre compagnon ! Cette alimentation très peu humide nécessite de laisser toujours à disposition du chat de l'eau fraiche et propre, et de veiller à ce qu'il boive régulièrement. L'ensemble des professionnels de la santé animale s'accorde à penser que les croquettes sont l'aliment qui convient le mieux au chaton et au chat.

ALIMENTATION ET BOISSON

Les chats sont 100% carnivores et ne renieront jamais leur prédation naturelle. En effet, le chat a besoin de taurine, un acide aminé qu’il synthétise en quantité insuffisante et qu’il peut trouver uniquement dans la viande fraîche (les croquettes enrichies en taurine ne seront jamais pareilles à un bon steack…). La carence en taurine entraîne chez les chats des troubles oculaires, cardiaques, des déficits immunitaires et des problèmes de reproduction chez les femelles. De manière générale, il convient de ne pas leur donner de viande crue (un peu cuite c’est nettement mieux mais sans sel ni poivre), car la cuisson permet de neutraliser l’absorption de parasites et de limiter fortement les risques de toxoplasmose. Le régime « boîte de thon » en permanence est fortement déconseillé, car il est trop salé, et trop important en métaux lourds, même si les chats en raffolent (du thon…). Les os sont eux aussi à éviter : en les croquant, les chats peuvent se transpercer le palais avec des morceaux saillants. Enfin, les chats apprécient souvent les aliments à base de lait, tels que les yaourts, les fromages, petits suisses, crème fraîche… ; il est faux de penser que les produits laitiers « donnent la diarrhée ». De nombreux chats en reçoivent depuis leur sevrage et y sont complètement habitués, possédant un transit intestinal tout à fait normal. Un comprimé de levure de bière en guise de friandise quotidienne ou sous forme de cures apportera un supplément de vitamines et assurera au chat de garder un beau poil brillant. Pour la boisson, il convient de laisser en permanence à disposition du chat un bol d’eau fraîche et propre, surtout si son alimentation est à base d’éléments secs comme les croquettes. L’odeur du chlore de l'eau du robinet peut toutefois rebuter l’animal : il faudra donc la laisser décanter. Les chats préfèrent lorsque leur bol d’eau se trouve éloigné de leur nourriture. Il n’est pas rare de les voir plutôt boire de l’eau laissée dehors dans une écuelle qui traîne plutôt que dans la leur toute propre … mais si elle se trouve à côté de la gamelle de nourriture, ne pas chercher plus loin !!! Le chat aime que « chaque chose soit à sa place et qu’il y ait une place pour chaque chose » = une place pour la nourriture, une place pour la boisson, une place pour le sommeil, une place pour l’évacuation. Ces 4 places ne doivent pas être proches les unes des autres. Vous ne verrez pas un chat en bonne santé dormir par terre à côté de sa gamelle, ni sur le couvercle de sa litière... Votre chat se trempe les pattes dans sa gamelle d’eau située à côté de son assiette de nourriture ? Il apprécie tout à fait votre attention de lui mettre à disposition un « bain de pattes » … mais, pas fou, il ne boira pas dedans !

 LES ALIMENTS INDUSTRIELS :

STANDARD OU PREMIUM ?

Les aliments industriels, croquettes ou boites, sont proposés dans le commerce en 2 niveaux de qualité : Standard ou Prémium Les aliments "standard" On les trouve principalement dans les grandes surfaces, avec un choix limité pour les différentes étapes ou modes de vie des chats. On commence cependant à trouver des produits pour chatons ou chats seniors. Ils sont moins chers que les "Premium", puisque les produits utilisés pour leur composition sont de moindre Qualité, mais sont plus riches en graisses et moins digestifs, ce qui peut provoquer à la longue un déséquilibre nutritif. Les aliments "premium" Ils sont proposés dans les magasins spécialisés ou chez votre vétérinaire. Plus chers, mais de qualité supérieure, ce sont de véritables aliments de santé, adaptés à toutes les étapes du développement du chat, de son mode de vie, de sa race et même....de sa longueur de poils. Equilibrés en protéines, graisses, glucides, fibres, minéraux, oligo éléments, ils sont plus digestibles et ne nécessitent pas de grosses quantités par repas. Les aliments Premium produisent des selles moulées, moins importantes et ...moins odorantes.

CONSEILS PRATIQUES

Les chats n'aiment pas se "gaver" et préfèrent opter pour plusieurs repas dans la journée (...et même la nuit). En dehors des sujets castrés ou peu actifs, enclins à se suralimenter, le chat régule de lui-même son alimentation. Si vous le nourrissez avec des croquettes, vous pouvez donc en laisser à sa disposition dans sa gamelle. Vous pouvez aussi fractionner sa ration quotidienne en plusieurs fois, à heure fixe de préférence. N'oubliez pas de prévoir aussi de l'eau fraiche. Prenez soin d'installer son coin-repas dans un endroit au calme. Le chat est un animal propre et délicat, et les mauvaises odeurs l'incommodent. Eloignez donc sa gamelle de sa litière et lavez-la régulièrement. Servez sa nourriture tiède ou à température ambiante (surtout s'il s'agit de boites conservées au réfrigérateur). La ration doit être renouvelée chaque jour, même si celle de la veille n'est pas terminée. Evitez de donner à votre chat des restes de table, souvent trop gras, au risque de déséquilibrer son alimentation. Pour la même raison ne le gavez pas de friandises entre les repas. Si votre chat vomit, il peut s'agir de troubles digestifs dus à des boules de poils (trichobézoards) qui se forment dans son estomac lors du léchage. Il existe des aliments spécifiques pour aider à leur digestion. si vous devez changer son alimentation, avec passage de boites aux croquettes, procédez à un transit intestinal en mélangeant les 2 ingrédients pendant quelques jours, puis en augmentant peu à peu le pourcentage du nouvel aliment. Veilez à ce que votre chat boive suffisamment pendant cette transition. Toute anomalie dans la prise des repas (vomissements, perte d'appêtit, etc) doit être contrôlée. N'hésitez pas à consulter votre vétérinaire.

 

Sources : chats du monde

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site